Courses hier soir

Ma chérie a préféré qu’on y aille hier soir pour croiser moins de monde. En fait Aeon Mall Long Biên était ouvert jusqu’à 22h et il y avait pas mal de monde à l’intérieur. Le chemin habituel pour y aller était bloqué : j’ai enfin compris pourquoi ils laissaient plusieurs de ces gros blocs de béton empilés sur les bas-côtés.

problème, route barrée
problème, route barrée

Mais la route n’était pas barrée pour tous, les scooters pouvaient passer. Pour éviter la boue, nous avons quand même pris un détour.

voici la solution de contournement
voici la solution de contournement

En chemin la grande avenue était déserte :

Et puis une fois arrivés, le centre commercial naturellement était plein de monde. Ce qui est étrange c’est que la ville d’Hanoï a fermé les petits commerces de proximité, mais en laissant ouvertes les grandes surfaces. Donc au lieu d’acheter de la viande de porc et des légumes, seuls depuis un trottoir à l’air libre, en croisant donc moins de monde, nous sommes obligés d’aller à l’intérieur de supermarchés et croiser plein de gens. Alors que l’estimation de transmission à l’air libre serait de 1% à tout casser

Commerces de proximité fermés
Commerces de proximité fermés

En plus de ces fermetures, des barrières bloquent une partie des rues pour forcer les gens à traverser des contrôles… mais hier soir nous n’avons traversé aucun point de contrôle. Je pense donc qu’ils isolent des petits quartiers mais les artères ne sont pas bloquées. Et puis les policiers ne sont pas là tout le temps à ce que je vois.

Depuis avant-hier… tickets roses !

Donc sachant que les petits commerces ne contrôlent pas les allées et venues avec des QR code comme les supermarchés, les autorités de Hanoï ont décidé d’imposer… des tickets pour aller aux marchés extérieurs, un par jour et par foyer. Maintenant le gag c’est que pour économiser en impôts notre propriétaire n’a pas déclaré tous les occupants de l’immeuble mais… un seul foyer 😀 heureusement les policiers ne contrôlent pas systématiquement la présentation de ces tickets, et les supermarchés restent largement ouverts.

Bref un élément essentiel d’atténuation des mesures (trop) strictes, c’est l’incapacité à contrôler leur application à la règle. Une chance. Hier soir vers 22h en rentrant des courses nous avons vu une dame s’arrêter avec son vélo pour vendre ses légumes dans la rue. En Asie beaucoup de monde n’a pas le luxe du télétravail et certainement que vendre ses légumes, désormais à la sauvette, est un moyen essentiel de subsistance pour cette dame.

By Julien

https://www.linkedin.com/in/julien-fiches/

Leave a comment

Your email address will not be published.